Nous apprenons aujourd'hui la disparition d'un grand nom de la photographie : Bert Stern est mort mercredi dernier à l'âge de 83 ans.

bert stern Bert+Stern+Dior+Weinstein+Company+Opening+9nov2011

Pour tous les fans de Marilyn et je pense, pour le monde entier, il restera l'un des derniers à photographier la star. Ce sera d'ailleurs sa dernière séance photos "studio".

Le magazine "Vogue" voulait faire un article sur Marilyn avec des photos spécialement conçues pour le numéro qu'il s'apprêtait à faire. Bert Stern, jeune prodige de la photo de mode était alors l'élu. Durant plusieurs jours en juin 1962, Marilyn pose devant l'objectif de Bert Stern dans une suite de l'hotel Bel Air à Los Angeles.

Stern avait un vision précise de sa séance. Il désirait plus que tout photographier Marilyn nue mais comment lui faire accepter ce postulat ? Il était sûr de la braquer en demandant de but en blanc. Il prépara un petit stratagème. Stern demanda à Marilyn d'enlever au fur et à mesure ce qu'elle portait.

stern1962 stern1962 001 stern1962 002 stern1962 003 stern1962 004 stern1962 011 stern1962 012

Elle fini par se retrouver nue sous différentes étoffes plus ou moins transparentes ainsi que dans un lit improvisé qui rappelle fortement la séance faite en novembre 1961 avec Douglas Kirkland ainsi que la séance avec Eve Arnold en octobre 1960.

avec kirkland nov1961 evearnoldoct1960

Même si elle hésitait, Marilyn aimait se retrouver nue. Beaucoup dire que Stern l'avait fait boire pour qu'elle se dévêtisse. Des bouteilles de champagne étaient présentes comme à toutes ses séances. Ce fut même une des conditions de la venue de Marilyn pour cette séance avec Stern. Aujourd'hui on parlerai de "caprice de star". Marilyn aimait l'ivresse procurée par le champagne.

avec stern juin1962

Stern avant son propre objectif avait bien évidemment la commande de "Vogue". Cela nous permet de voir une Marilyn très fashion, un vrai mannequin de magazine. Nous ne l'avions jamais vu comme cela ! Sur beaucoup de ces photos noir et blanc, elle devient grande dame, limite distante. C'est unique dans la carrière photographique de Marilyn. Nous pouvons cependant rapprocher ces photos de celles, assez confidentielles, réalisées par Carl Perutz en 1958. Il s'en dégage pour moi la même atmosphère. Marilyn paraît elle même, non forcée de sourire à chaque instant, de charmer son entourage.

stern1962 005 stern1962 006 stern1962 007 stern1962 008 stern1962 009 mmmailersterntaschen

Mais Stern n'arrive toujours pas à avoir LE cliché de Marilyn qu'il désire pour "Vogue". Quand vous lisez le récit de cette rencontre, l'aspect très intéressant est cette quête par Stern de l'image qu'il se fait de Marilyn. Et tout à coup, elle est là dans son objectif. Il appuie sur l'obturateur et c'est bon. Marilyn rire éclatant est absolument radieuse ; voilà l'image que se fait Bert Stern de Marilyn Monroe. La parenthèse Marilyn est désormais finie pour lui.

stern1962 010 stern1962 013

"Vogue" ne fit jamais l'article qui était prévu. A la place le magazine dû faire un article nécrologique. Aucunes des photos couleurs, et des nues ne parurent dans cet article. "Vogue" utilisa uniquement des clichés en noir et blanc d'une Marilyn très mode.

Marilyn Vogue-1 Marilyn Vogue-15 Marilyn Vogue-16 Marilyn Vogue-17 Marilyn Vogue-19

Stern publia certaines photos couleurs dans le livre de Norman Mailer en 1972. Dix ans plus tard il se décida à sortir un recueil de sa séance avec Marilyn, ce sera l'intégralité des clichés de cette séance, plus de 2500 !!!

Nous réalisons alors que Marilyn avait un droit de regard sur le travail de chaque photographe. Elle se permettait de les raturer pour que leur utilisation soit impossible. Quels étaient ses critères pour massacrer certaines photos qui au regard du photographe et aujourdh'ui de nous, semblent magnifiques ? Stern avait-il le droit de les publier ? D'un certain point de vue : oui. Il est propriétaire de son travail et j'imagine la colère qu'il a dû ressentir au retour de ses négatifs ! D'une autre part : non. C'est se faire du fric sur tout ce qui a attrait à Marilyn et ne pas respecter son choix de ne pas diffuser ces photos.

Il existe beaucoup de polémiques sur ce recueil complet de photos. Nous avons reproché à Stern son côté mercantile. Cependant, montrer un travail complet est un risque. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il montre tous les clichés bons ou mauvais ! Le public peut alors se faire une idée du talent réel ou non du photographe. Marilyn était un modèle exceptionnel mais il fallait être un photographe exceptionnel pour réussir à capter d'aussi beaux instants.

Comment ne pas être émerveillée par les nuances parfois infimes, très subtil du jeu devant l'objectif de Marilyn ? Avec ce recueil complet, elle apparaît plus vivante que jamais. Nous la voyons bouger, vivre tout simplement. La photographie devient alors mouvement et non un instant figer dans l'espace et le temps. Là est tout l'intérêt de cet acte de tout montrer.

Et puis quel don pour nous les fans ! Plus de 2500 photos de Marilyn à découvrir, à décortiquer. Un plaisir sans cesse renouvelé.

Mais Bert Stern ce n'est pas que Marilyn, c'est avant tout une pyramide inversée dans un verre qui fera sa gloire. Nous sommes en 1955.

Bert_Stern1955

C'est aussi une pléiade de stars comme Elizabeth Taylor sur le tournage de "Cléôpatre" en 1962 juste avant la séance avec Marilyn. Ou bien Madonna en 1985 qu'il n'apprécia pas du tout.

stern taylor 1962 bertstern__madonna_1985

Mais pour beaucoup Stern restera célèbre en plus de sa séance avec Marilyn, pour avoir réaliser l'une des photos les plus sexy du cinéma. Il est l'auteur de la fameuse affiche de "Lolita" de Kubrick !

stern lolita stern lolita (1)