Voilà, nous sommes réellement en automne. Le mois d'octobre frappe déjà à notre porte. Le soir semble nous envahir plus vite, le soleil est bien bas même s'il réussit encore à nous réchauffer de ses doux rayons. Les feuilles vont commencer à arborer de sublimes teintes rouge, orange, rouille, jaune, ocre... il sera alors temps de les ramasser.

Je vous propose pour ce mois d'octobre, une jolie Marilyn photographiée par Milton Greene lors d'une de leurs premières séances photos. Nous sommes en 1953. La mise en scène est très structurée, trop peut être, cela ne ressemble pas beaucoup à Marilyn. Cela nous donne l'occasion d'y voir tout à coup une toute autre Marilyn, plus dur, plus mûre, plus loin de son image de pin up girl.

Si l'expression du modèle me plaît grandement, le reste me laisse perplexe. Le bouquet de fleurs, les plumes multicolores, et même la mandoline semble incongrue. Marilyn semble enfermer dans un cadre alors qu'elle n'en a pas besoin. Milton Greene fait ce qu'il sait faire mais il va vite découvrir le potentiel photographique de son modèle et toutes les possibilités qui s'en dégageront.

10 OCT 2012