1951, Marilyn se pavane auprès du plongeoir du Bel Air Hotel mais aussi du téléphone... déjà accro ?
Elle arbore aussi ses fameuses chaussure transparentes aux lacets qui s'accordent avec le maillot de bain.
Je me suis d'ailleurs toujours demandé si ses chaussures étaient toujours les mêmes ou différentes à chaque fois. Est-ce que c'étaient les siennes ? Je pense réellement qu'elles lui appartenaient et que c'était sa manière à elle de se faire remarquer sans pour autant accorder trop d'importance aux chaussures... la transparence permet d'attirer l'oeil sur le corps de la belle...
Marilyn était une maligne...

bel_air_hotel_1951 bel_air_hotel_1951__1_ bel_air_hotel_1951__2_ bel_air_hotel_1951__3_ bel_air_hotel_1951__4_ bel_air_hotel_1951__5_ bel_air_hotel_1951__6_

NB : la deuxième et avant dernière photo sont des cartes postales.